Julie Taton dans la peau de la fée Clochette.

Source : Site de la DH-Net
Date de publication : 19/12/2012
Date de mise en ligne : 23/12/2012

dhnet-121219-art_214305.jpg
VIDEO : Comment s’est préparée Julie Taton, en studio, à incarner la voix de la fée Clochette

BRUXELLES Dès la fin de cette semaine, la fée Clochette du classique de Disney aura une nouvelle voix. Derrière laquelle se cachent des traits familiers aux téléspectateurs de RTL-TVi (et bientôt de TF1) : ceux de Julie Taton. L’animatrice n’a pas hésité - une fois de plus - à relever le défi qu’on lui lançait : celui de raconter une histoire. Certes connue mais qui a toujours laissé place à l’imagination.

Julie dans la peau de la fée Clochette, c’est avant tout la volonté de Luc Petit, le metteur en scène belge qui désirait que le spectacle soit narré "par une personnalité connue du grand public. On ne voulait pas une voix d’acteur connu. Et en Belgique francophone le choix est logiquement plus réduit que dans d’autres pays (où le spectacle est raconté par une autre personnalité). On ne voulait pas d’une comédienne de théâtre non plus. Et pour quelqu’un qui n’a pas l’habitude de ce genre d’exercice, c’est un chouette travail à faire". Un travail en studio auquel nous avons assisté. Pendant que Julie, tasse de thé à la main - comme une grande dame de la chanson qui enregistrerait un titre dans ce mythique studio de l’ICP -, tente de préserver sa voix tant bien que mal...

- Se voir proposer d’incarner la voix de la fée Clochette, ça ne se refuse pas ?
- Non. Il y a d’abord le fait que ce personnage a bercé mon enfance et que, ça y est, aujourd’hui, je suis dans le dessin animé en quelque sorte ! Et il y a aussi cet exercice totalement différent de narration.

- En quoi est-ce différent de la présentation d’une émission ?
- Je dois ici être plus posée, plus lente, plus mystérieuse aussi. Il faut que le spectateur se laisse bercer par l’histoire que je raconte. A la télévision, on demande du rythme, tout le temps. Ici, il faut rentrer dans un univers...

- Comment percevez-vous la fée Clochette ?
- Elle a du caractère, elle est piquante et méchante aussi parfois. Capricieuse et jalouse. On me dit qu’elle est tellement petite qu’elle ne peut avoir qu’une émotion à la fois !

- Vous avez déjà une première expérience dans le récit pour enfants. Vous avez doublé un personnage de L’Age de glace 2. C’est autre chose ici ?
-Oui. D’ailleurs j’avais adoré et je resignerais tout de suite pour un nouveau doublage ! Doubler un dessin animé, c’est encore autre chose. Ici, avec la fée Clochette, je me dois d’être très exigeante et minutieuse dans mon travail.
Interview > Ch. V.