"Un candidat va casser des noix avec ses fesses"

Source : Site de la DH-Net
Date de publication : 28/06/2012
Date de mise en ligne : 30/06/2012

dhnet-120628-art_194877.jpg

Alors que le jury de Belgium's got talent est connu, Julie Taton évoque son tandem avec Jean-Michel Zecca à la présentation

RTL-TVI BELGIUM'S GOT TALENT Belgium's got talent, l'émission événement de la rentrée, est cette fois définitivement sur orbite ! Alors que l'enregistrement des castings débutera le 13 juillet, pour une diffusion en septembre, la chaîne a reçu pas moins de 1.800 candidatures ! Mais seuls 165 participants passeront devant le jury. D'ici là, Julie Taton évoque sa participation au programme.

- Comment avez-vous réagi lorsque RTL vous a proposé de présenter l'émission avec Jean-Michel ? Vous ne vous êtes pas dit que la chaîne cherchait à exploiter le fait que vous avez été en couple ?
- Il faut savoir que si la proposition vient de la direction de RTL, c'était aussi un souhait de Jean-Michel et moi de travailler ensemble, ce qu'on n'avait jamais fait jusqu'ici. Je trouve ça chouette. Après, qu'on en parle parce qu'on est un ancien couple, ça ne me dérange pas. Ce que je trouve intéressant, c'est qu'on passe du statut d'ex-couple à celui de nouveau duo !

- Votre compagnon ne va pas être jaloux ?
- On sait faire la part des choses. Le boulot, c'est le boulot.

- Le fait que vous vous connaissiez aussi bien est un atout pour la présentation ?
- Totalement. On se connaît tellement bien qu'on se comprend d'un regard. Le seul piège, ce serait qu'on se fasse des private jokes. Mais on est suffisamment pros pour éviter ça. Je suis heureuse de travailler avec Jean-Michel. C'est l'un des meilleurs animateurs en Belgique. Il a un sens de la répartie incroyable. Et en même temps il reste humble, il ne ramène pas tout à lui. Il n'essayera pas de tirer la couverture. Et puis, j'ai besoin encore de progresser. Je sais qu'il ne me pardonnera rien et que, en même temps, il me portera. Tout comme je lui apporterai certaines choses. On sera complémentaires.

- Vous avez déjà vu les candidats ?
- Non, mais je sais qu'on a environ un quart de chanteurs, un quart de danseurs et puis, plein de talents différents : jongleurs, magiciens, beat-boxers, imitateurs... Je sais par exemple qu'on aura quelqu'un qui casse des noix avec ses fesses ! J'ai hâte de rencontrer les participants. Ce qui me plaît, c'est le côté humain. Accompagner les candidats, partager leurs émotions.

- On vous avait annoncée cet été sur TF1 avec une émission de télé-réalité, Babes on the Bus. Mais le programme n'est pas prévu dans les grilles estivales de la chaîne...
- En fait, l'émission est en boîte, mais elle sera diffusée à la rentrée. Tout s'est très bien passé, je me suis beaucoup amusée. Et je me rends compte que tout ce que j'ai fait à RTL me sert pour mes nouvelles expériences. Et ce qui est formidable, c'est que ça ne m'empêche pas de me retrouver sur l'émission phare de la rentrée sur RTL. C'est du caviar, je ne m'y attendais pas du tout !

Interview > Frédéric Seront